Blogs

Adrien le vulnérable rexistant

Si vous voulez en savoir un peu plus sur moi et entrevoir d'où vient ma pensée et comment elle se déploie dans un blog personnel (enfin, si vraiment vous intéresse, je ne suis pas un fanatique des "blogs stories") vous pouvez suivre le lien ci-dessous, et ensuite naviguer dans le blog, ou le zapper ! :)

Novantura, la nouvelle aventure des savoirs et du travail

Ce texte, "Novantura pourquoi", présente les raisons d'être de l'association que j'ai crée avec une amie, autour de la convergence entre nouvelles modalités de travail et nouvelles modalités de formation. Cette convergence est, me semble t-il, au coeur de nos débats à Ars Industrialis.

A propos de télévision chez Nothomb, Comolli et Rancière

Pour commencer, quelques mots sur le dernier roman d'Amélie Nothomb, "Acide sulfurique".  Grand roman populaire, d'un auteur qui conçoit la littérature comme un rite ou une culte: il faut s'arranger pour que chaque année, à la rentrée,

Au-delà de la bureautique


Finalement, les logiciels de bureautique que nous utilisons massivement à l'heure actuelle sont-ils faits pour nous ' Ne manque-t-il pas un environnement nous permettant de gérer notre contenu depuis la simple note jusqu'au suivi des

La lecture: exercice spirituel, technique de soi

Note de lecture sur "Bibliothèques Intérieures" de Brian Stock

Faire tout comm'

Un ecrit de Novembre 2003, qui m'avait été inspiré par la relécture du livre "L'utopie de la communication" de Philippe Breton (La découverte 1997).

Le lièvre et la tortue gagneront ensemble

La bataille pour la conquête du e.learning fait rage ! C'est tout d'abord une bataille de normes. Faut-il une norme spécifique au e.learning ou l'on peut imaginer des modalités autres de traçabilité des données ? C'est ensuite une bataille de méthodes d'industrialisation : e.learning d'atelier, avec une équipe de création, contre "rapid e.learning". Je donne ici une version tragicomique de cette guerre : une fable en six épisodes, illustrée par Nicolas Losancic.

Indices, témoignages, inscriptions: art et mémoire à l?heure d'internet